Dans ce livre de "mémoires" collectives et personnelles, Raoul Vaneigem évoque, quarante ans après le mouvement des occupations du printemps 68, les prémices de cet "embrasement au cœur multiple" puis sa récupération insidieuse par le spectacle culturel et contre-culturel. Il dresse, à cette occasion, un bilan de sa participation au groupe situationniste, non sans faire la part de certains errements propres à tout projet insurrectionnel, écartelé entre pulsion de mort et instinct de vie.

 

 

Raoul Vaneigem est né en 1934 à Lessines (Belgique). Il a participé, de 1961 à 1969, aux activités de l'Internationale Situationniste. On lui doit, entre autres, le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations (Gallimard, 1967), Nous qui désirons sans fin (Le cherche midi, 1996) et Le Chevalier, la Dame, le Diable et la mort (Le cherche midi, 2003). Il est l'auteur aux Éditions Verticales de Banalités de base et Modestes propositions aux grévistes (" Minimales", 2004)

 

  • Broché: 224 pages
  • Editeur : Verticales (17 avril 2008)
  • Collection : VERT PHA DEUX
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070774767
 

 
Table des matières

Aveuglés par l'hiver, nous errons dans un printemps du monde qui nous demeure étranger
Le travail fonde le règne de l'interdit et de la transgression
Le nihilisme apocalyptique est l'œuvre de mort de la prédation
Les impostures de l'émancipation
La subjectivité radicale - Eloge du combat solitaire et solidaire

* article source: http://jcitoyen.canalblog.com/archives/2011/10/24/22458430.html